C’est dans les vieilles failles que l’on trouve les meilleurs exploits

HP a publié son rapport Cyber Risk Report, qui entend faire le point sur l’évolution des tendances cybersécurité au cours de l’année 2014.

Source: www.zdnet.fr

(…) forte fréquence de la faille CVE-2010-2568, une faille de sécurité affectant plusieurs versions de l’OS Windows et utilisé pour la première fois en 2010 par Stuxnet. La faille, à l’époque inconnue, a depuis fait école et se retrouve dans un tiers des cas analysés par l’équipe d’HP.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s