Rançongiciels : les entreprises ne sont pas préparées

Et la plupart d’entre elles le reconnaissent, selon une étude de l’institut Ponemon pour CounterTack. Et cela alors même qu’elles constatent une menace accrue sur leurs points de terminaison.

Source: www.lemagit.fr

(…) 80 % considèrent que ces terminaux ont été la cible de logiciels malveillants au cours des 12 derniers mois. Et la notion de mobilité est ici large : pour 43 % des sondés, l’ordinateur portable représente une menace significative pour la sécurité, contre 30 % pour les smartphones.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s