Virus et malwares : les chercheurs contre-attaquent

Grâce à leur collection de 6 millions de malwares, les chercheurs du Laboratoire de haute sécurité ont mis au point un anti-virus d’un nouveau genre, déjà utile à la gendarmerie et bientôt disponible pour les entreprises.

Source: lejournal.cnrs.fr

(…) Question dissimulation, il y a pire encore : certains malwares s’auto-modifient au fur et à mesure de leur exécution sur un PC, avec des fonctionnalités cachées qui se déclenchent par vagues, qui peuvent s’effacer en cours de route ou ne jamais s’activer !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s