Le « darknet », le retour du coupable idéal en matière de terrorisme

« Ceux qui nous frappent utilisent le darknet et des messages chiffrés ». C’est ce qu’a affirmé mardi Bernard Cazeneuve face à l’Assemblée nationale

Source: mashable.france24.com

(…) En réalité, le « darknet » ne désignerait-il pas surtout tout ce que Google n’est pas capable d’intégrer et, par extension, ce que les gouvernements ne sont pas capables de surveiller ? Après tout, on peut légitimement se demander ce que cherche à faire entendre nos dirigeants lorsqu’ils désignent les réseaux d’anonymisation et de chiffrement comme des boulevards pour le terrorisme…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s