Un an après, les hackers de Sony démasqués

Un groupe d’entreprises de cybersécurité a publié mercredi un rapport éclairant sur l’identité des pirates responsable de ce hacking de grande envergure en 2014.

Source: www.lefigaro.fr

D’après le rapport publié mercredi, les «Gardiens de la Paix» sont actifs depuis 2007. On retrouve des traces de leur présence lors d’attaques comme DarkSeoul, qui a visé trois chaînes de télévision et deux banques sud-coréennes, en mars 2013. Ils seraient aussi responsables de l’opération «Troy», qui cherchait à implanter des «chevaux de Troie» dans les serveurs de forces militaires et d’entreprises de défense de plusieurs pays (dont la Corée du Sud).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s