Un an après, les hackers de Sony démasqués

Un groupe d’entreprises de cybersécurité a publié mercredi un rapport éclairant sur l’identité des pirates responsable de ce hacking de grande envergure en 2014.

Source: www.lefigaro.fr

D’après le rapport publié mercredi, les «Gardiens de la Paix» sont actifs depuis 2007. On retrouve des traces de leur présence lors d’attaques comme DarkSeoul, qui a visé trois chaînes de télévision et deux banques sud-coréennes, en mars 2013. Ils seraient aussi responsables de l’opération «Troy», qui cherchait à implanter des «chevaux de Troie» dans les serveurs de forces militaires et d’entreprises de défense de plusieurs pays (dont la Corée du Sud).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s