CryptoWall, le ransomware qui donne la migraine aux forces de l’ordre

Bâti sur un labyrinthe de serveurs proxy, ce botnet est, pour l’instant, difficile à neutraliser. Pour se protéger, il faut faire des sauvegardes, mais pas n’importe comment.

Source: www.01net.com

Ce qui rend ce malware si difficile à terrasser, c’est son infrastructure sous-jacente, composée d’une multitude de serveurs proxy en cascade, des intermédiaires qui servent essentiellement à brouiller les pistes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s