Piratage : une armée de 6000 hackers pour la Corée du Nord

Un universitaire de Corée du Nord passé à l’Ouest alerte sur les capacités d’attaques numériques dont s’est doté Pyongyan.

Source: www.silicon.fr

le gouvernement consacre environ 10 à 20% du budget à développer sa cyber-armée, plus connue sous le nom de Bureau 121. (…)le fait de travailler sur Stuxnet montre clairement la volonté du régime de Pyongyang de se doter de cyber-armes capables de tuer et de détruire des villes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s