La CNIL encadre le déchiffrement des flux HTTPS

La CNIL tolère le déchiffrement, par les entreprises, des communications de leur personnel, moyennant certaines considérations techniques et juridiques.

Source: www.silicon.fr

Du point de vue « informatique et libertés », le déchiffrement est légitime du fait que l’employeur doit assurer la sécurité de son SI. Il lui appartient toutefois d’informer précisément ses salariés : catégories de personnes impactées, nature de l’analyse réalisée, modalités d’investigation…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s