Rex Mundi, les mystérieux pirates qui extorquent des entreprises françaises

Dernière victime de ce groupe qui frappe depuis des années, un labo d’analyse de sang. S’il refuse de payer, Rex Mundi menace de publier des données médicales de centaines de clients…

Source: www.01net.com

La technique de Rex Mundi est particulièrement bien rodée : d’abord trouver des cibles qui manipulent des données de clients, de patients. Une fois la liste préparée, Rex Mundi cherche la faille qui donnera accès aux informations. Les vulnérabilités sont classiques : des injections SQL, ou tout simplement des données oubliées sur un serveur. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s