Détection automatique des fichiers dangereux

Reconnu pour la performance de son filtrage des spams, Altospam innove en intégrant à son service de sécurisation de la messagerie électronique, un nouveau système inédit de détection automatique des pièces jointes dangereuses et d’analyse des signatures des fichiers. Les virus et autres malwares ne sont présents en moyenne que dans 0,48% des emails échangés …

Source: www.altospam.com

Tous les flux de messagerie traversant les serveurs Altospam et MailOut sont analysés par nos 5 antivirus partenaires. Chacune des cinq bases antivirus complémentaires détecte tous les types de codes malveillants : Virus, vers, Exploit, Chevaux de Troie, spyware, adware, malware. En moyenne une mise à jour est effectuée toutes les 5 minutes.

 

Après vérification par les antivirus, les fichiers joints sont analysés par le système de recherche des fichiers suspects. Ces derniers peuvent être des documents de propagande, des vers, des virus, des chevaux de Troie, ou encore des attaques exploitant des failles zéro-day. D’autre part, certaines pièces jointes considérées comme sensibles sont vérifiées via leur signature (le fichier n’est pas transmis) auprès d’un métaréférentiel utilisant la quasi-totalité des antivirus du marché.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s